5 BONNES RAISONS DE VOIR : BABYSITTING 2

1920180.jpg-r_x_600-f_jpg-q_x-xxyxx

Babysitting 2, un film de Nicolas Benamou et Philippe Lacheau, avec Philippe Lacheau, Tarek Boudali, Julien Arruti, Vincent Desagnat, Alice David, Elodie Fontan, Valériane de Villeneuve, Elisa Bachir Bey, Christian Clavier


De quoi ça parle ?

Sonia souhaite que Franck rencontre son père, directeur d’un hôtel au Brésil. Toute la bande se rend alors là-bas pour passer des vacances de rêve. Mais évidemment, rien ne va se passer comme prévu…


5 bonnes raisons de le voir

  • Parce que cette suite va encore plus loin que le premier volet, osant les blagues trash et l’humour potache sans aucune limite et sur un rythme soutenu.
  • Parce qu’envoyer ce groupe de mecs déjantés au Brésil, et les entourer de deux bombes anatomiques est un excellent postulat de départ.
  • Parce que Christian Clavier remplace merveilleusement bien Gérard Jugnot, dont l’humour hérité du Splendid répond parfaitement à celui de la bande à Fifi.
  • Parce que le film multiplie également des références inattendues telles que The Descent et A la poursuite du diamant vert, couplées à des séquences spectaculaires (le saut en parachute par exemple).
  • Parce que Babysitting 2 délaisse son écrin de film adolescent, pour flirter avec le ton de Judd Apatow et des comédies générationnelles tout en diffusant un message écolo bienvenu.


Ce que vous ne saviez pas

  • La fameuse scène du parachute a été faite sans aucun trucage, les comédiens ayant effectué eux même les sauts. Ils ont d’ailleurs suivi un entraînement pendant plusieurs semaines pour pouvoir sauter sans accompagnateur. Mais lors de la première prise, les acteurs ont mis trop de temps pour réciter leur texte dans l’avion et se sont ainsi retrouvés largués à plusieurs mètres du trajet prévu, en plein océan. Heureusement, la deuxième prise fut la bonne.
  • Pour les filles aussi, le tournage ne fut pas de tout repos. Elisa Bachir Bey a été piquée par une guêpe. Immédiatement, celle-ci a alors été prise de sueurs froides et de vertiges jusqu’à faire un malaise. C’est un chef d’une tribu, présent sur le tournage, qui lui a aspiré le venin, afin d’éviter le pire.
  • Babysitting 2 est un peu une aventure familiale. En plus d’écrire son film avec son frère, Philippe Lacheau a, comme pour le premier volet, engagé ses parents pour faire de la figuration. Si ceux-ci jouent des passagers de l’avion du début, ils ont quand même passé six semaines au Brésil pour soutenir leurs enfants.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s