5 BONNES RAISONS DE VOIR : LA ISLA MINIMA

la_isla_minima

La Isla mínima, un film de Alberto Rodriguez, avec Raúl Arévalo, Javier Gutiérrez, Antonio de la Torre, Nerea Barros, Jesús Castro

 

De quoi ça parle ?

Deux jeunes filles sont sauvagement assassinées dans une petite bourgade d’Andalousie. Deux enquêteurs que tout oppose vont devoir mettre leurs différends de côté pour remonter la piste du serial killer.

 

5 bonnes raisons de le voir

  • Parce qu’entre Memories of Murder et True Detective, La Isla mínima est un polar sombre aussi fascinant que troublant.
  • Parce que la mise en scène d’Alberto Rodriguez transpire d’une élégance rare, emballant son thriller dans un sublime carcan où la beauté des terres andalouses répond aux audaces de sa caméra.
  • Parce qu’en plus du polar âpre, La Isla mínima est une autopsie soignée des maux de l’Espagne post-franquiste.
  • Parce que malgré son ambiance glauque, le film nous donne quand même l’envie d’aller en Espagne pour déguster de la sangria.

 

Ce que vous ne saviez pas

  • Le réalisateur Alberto Rodriguez a toujours été fasciné par les années 80, période de la transition démocratique en Espagne. Mais pour ne pas idéaliser cette période, le cinéaste s’est appuyé sur plusieurs documentaires pour la dépeindre la plus authentiquement possible dans son métrage.
  • Le film a raflé 10 Goyas (l’équivalent des Césars en Espagne), réitérant l’exploit de Blancanieves en 2013.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s