5 BONNES RAISONS DE VOIR : TERMINATOR GENISYS

Terminator-Genisys-150410-02

Terminator Genisys, un film d’Alan Taylor, avec Arnold Schwarzenegger, Jason Clarke, Emilia Clarke, Jai Courtney, Matt Smith, J.K. Simmons


De quoi ça parle ?

Skynet risque de perdre la guerre contre les humains. Ils utilisent alors leur dernier atout : envoyer un Terminator dans le passé pour tuer Sarah Connor et ainsi empêcher la naissance du leader de la résistance, John. Mais ce dernier a lui aussi un plan pour contrecarrer les projets de Skynet et ainsi sauver sa mère et l’humanité…


5 bonnes raisons de le voir

  • Parce que le film joue magnifiquement avec la mythologie de la saga, reprenant le postulat du premier épisode pour le détourner par un habile scénario où se mêlent plusieurs passés et futurs.
  • Parce que Schwarzenegger reprend du service. Celui qui était absent du quatrième volet et qui s’était échauffé dans quelques films d’action (Evasion) revient plus en forme que jamais, dézinguant littéralement tout ce qui bouge.
  • Parce que Emilia Clarke, aka Daenerys, aka la femme la plus sexy du monde selon Esquire, est au générique. Et elle donne vie à une Sarah Connor plus badass que jamais.
  • Parce que le rythme est effréné. Impossible de s’ennuyer avec ses poursuites vrombissantes, ces bagarres spectaculaires et ces cascades impressionnantes.
  • Parce que Terminator Genisys pourrait bien être le plaisir coupable absolu : un hommage aux aficionados de la saga esquissé par une intrigue alambiquée enrobée dans un feu d’artifices d’action. On ne comprend pas tout, mais ça explose de partout !


Ce que vous ne saviez pas

  • Le créateur de l’univers et réalisateur des deux premiers opus, James Cameron, avait vivement critiqué les films suivants. Mais concernant Terminator Genisys, le cinéaste ne tarit pas d’éloges, avouant avoir trouvé le twist « génial » et le personnage de Schwarzenegger encore plus poussé que dans ses propres films.
  • A l’origine, la réplique culte « I’ll be back » n’existait pas. Dans les premières versions du scénario, le Terminator s’exclamait par  « I’ll come back ». Arnold Schwarzenegger, tout juste débarqué d’Autriche, avait beaucoup de mal à cacher son accent. Toutes ses phrases ont ainsi été réduites pour qu’il ait le moins de mots possibles à déclamer.
  • Tom Hardy aurait dû être le nouveau John Connor. Mais l’acteur britannique a préféré interpréter un autre rôle iconique : Mad Max.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s