LES FILMS A VOIR POUR FAIRE BIEN EN SOCIETE : METROPOLIS

?????????????METROPOLIS de Fritz Lang (1927), disponible en DVD sur http://www.videofutur.fr/

Œuvre ultra connue – mais que peu de gens ont réellement vue – METROPOLIS est considéré comme un pur chef d’œuvre du cinéma expressioniste de science-fiction. Le film est mis en scène à la fin des années 20 par le cinéaste autrichien Fritz Lang imaginant une ville (METROPOLIS donc) au sein d’une société dystopique qui empêche ses membres d’atteindre le bonheur.

DE QUOI CA PARLE ?

La ville de Metropolis est divisée en deux. La « ville haute» où vivent les dirigeants et les intellectuels, dans l’oisiveté, le luxe et le divertissement. Et un « ville basse », théâtre de vie des travailleurs qui font fonctionner la ville, et qui sont opprimés par la classe dirigeante. L’héroïne, Maria, est un jeune femme de la ville basse qui est persuadée que l’entente entre les classes est possible – et même souhaitable. Pour changer les mentalités, elle emmène des enfants ouvriers visiter la ville haute, mais aux portes, ils se font repousser les forces de l’ordre. Jusqu’à ce Freder Fredersen, le fils du dirigeant de Metropolis tombe amoureux d’elle…

POURQUOI FAUT-IL LE VOIR ?

On le voit l’histoire de METROPOLIS est tout autant un récit de science-fiction qu’un cri d’alarme sur les dangers du totalitarisme mais aussi sur la condition ouvrière. Vrai Pamphlet, METROPOLIS a été tourné dans des conditions souvent très difficiles. La plupart des comédiens étant des inconnus (à l’époque), totalement novices dans le cinéma. La jeune actrice du film (Maria) est une certaine Brigitte Helm, âgée d’à peine 19 ans. Lang s’accrocha farouchement à baigner son film dans un réalisme forcené, au point d’avoir exigé, pour la scène où la ville des travailleurs est inondée, que la jeune actrice est les 500 enfants recrutés dans les quartiers pauvres de Berlin travaillent tous 14 jours durant dans une piscine volontairement froide.

Aujourd’hui METROPOLIS a traversé les années sans jamais se départir de son aura culte. Le fameux robot Maria constituant sans aucun doute l’une des figures les plus célèbres du cinéma de science-fiction des années 20 !

QU’EN DIRE EN SOCIETE POUR FAIRE LE MALIN ?

• Que pour la scène du bûcher, Lang exige un vrai brasier (on peut même voir, dans le film, la robe de l’actrice prendre feu). Que pour celle de l’inondation, il ordonne à ses assitants de jeter de puissants jets d’eau sur le décor et les figurants.

• Que Metropolis est inscrit au registre Mémoire du Monde de l’Unesco, il a été le premier film classé parmi les documentaires de patrimoine mondial.

• Qu’en 1984, le compositeur Italien Georgio Moroder a chercher à coloriser le film et à ajouter une toute nouvelle bande son avec l’appuie du groupe Queen. Le film est aujourd’hui tombé dans le domaine public.

• Que la tour du film est en réalité une miniature.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s