L’AUSTRALIE EN 5 FILMS

rabbit1.tif

Quoi de mieux pour oublier la météo de fin du monde qui touche la France depuis plusieurs mois que de se projeter au soleil, à l’autre bout du monde, en Australie ! Dynamique mais plutôt méconnu du grand public, le cinéma australien a connu son âge d’or dans les années 80 avec MAD MAX et CROCODILE DUNDEE (plus gros succès du cinéma australien dans le monde).

Après des années 90 plus difficiles, il a retrouvé une forme de dynamisme dans les années 2000 avec un cinéma souvent engagé (BRAN NUE DAY, SAMSON et DELILAH) ou de genre (WOLF CREEK, SOLITAIRE, THE LOVED ONES, INSANE, TRIANGLE).

Ses ambassadeurs les plus connus sont : HUGH JACKMAN, MEL GIBSON, NICOLE KIDMAN, RUSSELL CROWE, SAM WORTHINGTON, ERIC BANA, NAOMI WATTS, HEATH LEDGER, CATE BLANCHETT, ALEX PROYAS (I,ROBOT, DARK CITY), PETER WEIR (LE CERCLE DES POETES DISPARUS, THE TRUMAN SHOW), BAZ LUHRMANN (MOULIN ROUGE), GEORGE MILLER (MAD MAX), RUSSELL MULCAHY (HIGHLANDER).

Mais si l’on ne devait retenir que 5 films pour découvrir l’Australie et son cinéma ?

le-chemin-de-la-liberte

LE CHEMIN DE LA LIBERTE (2002). Réalisé par le metteur en scène australien Philip Noyce (CALME BLANC, DANGER IMMEDIAT, SALT), LES CHEMINS DE LA LIBERTE traite d’une période de l’histoire australienne tragique et bouleversante, à savoir la politique de métissage entreprise par les autorités dans les années 30. Le film s’inspire de l’histoire vraie de trois enfants enlevés de force à leur famille et qui vont parcourir près de 2 400km à travers le désert australien pour retrouver leurs proches. A la fois touchant, fort et très instructif, LE CHEMIN DE LA LIBERTE est également l’occasion de découvrir de jeunes comédiennes tout simplement stupéfiantes de vérité. Incontournable !

Wolf-CreekWOLF CREEK (2005). Le cinéma de genre Australien a toujours été en pleine forme. On se souvient bien évidemment du cultissime RAZORBACK (1984) ou encore plus récemment de THE LOVED ONES (Grand Prix 2011 du Festival de Gérardmer), TRIANGLE et SOLITAIRE. Mais l’une des références du genre est sans doute le film de GregMcLean WOLF CREEK.  Inspiré d’un fait réel, le rapt d’un couple de touristes victimes d’un tueur qui avait proposé de dépanner leur véhicule, le film incarne à la perfection l’angoisse de tout voyageur en Australie de disparaitre au milieu de nulle part sans laisser de traces. Un seul conseil, méfiez-vous des garagistes trop serviables !

mad maxMAD MAX 2 (1981) . Peut-être encore plus que le premier volet (la moyenne sur IMDB est d’ailleurs de 7,6 pour MAD MAX 2 contre 7 pour MAD MAX), MAD MAX 2 incarne l’Australie à travers son immensité et ses paysages désertiques. Tourné dans un décor apocalyptique (le désert de Broken Hill), le film était à l’époque le plus gros budget de l’histoire du cinéma australien. On y retrouve le personnage de MAX, incarné par Mel Gibson, aux prises avec un gang prêt à tout pour mettre la main sur une citerne d’essence, denrée devenue très recherchée.

MAD MAX 2 a sans aucun doute marqué l’histoire du cinéma d’action en devenant une source d’inspiration pour de nombreux metteurs en scène comme Kevin Reynolds avec WATERWORLD ou Neil Marshall avec DOOMSDAY. Pour l’anecdote, Mel Gibson n’a que 16 lignes de dialogues dans le film !

animalANIMAL KINGDOM (2010). L’Australie a souvent une image lisse et consensuelle, notamment quant à la criminalité. Pourtant le pays connait son lot de violences, parfaitement illustré dans le film ANIMAL KINGDOM. Inspiré de faits qui se sont déroulés à Melbourne dans les années 80, le film nous montre une Australie sombre, loin des clichés véhiculés par le tourisme ou même le cinéma. Mise en scène maitrisée, acteurs prodigieux (Jacki Weaver qui interprète la mère de famille a d’ailleurs reçu une nomination aux Oscars) et scénario brillant, ANIMAL KINGDOM est sans doute l’un des meilleurs films australiens de ces 10 dernières années.

crocodile-dundee-1986-aff-1-gCROCODILE DUNDEE (1986). Difficile de faire une sélection de films australiens sans citer CROCODILE DUNDEE ! Plus gros succès du cinéma australien dans le monde, le film incarne un cinéma des années 80 drôle et décomplexé. Jouant avec les clichés tout en s’appuyant sur des décors incroyables (on peut reconnaitre les paysages de Kakadu, parc national inscrit au patrimoine de l’Humanité), CROCODILE DUNDEE a marqué des générations et a même connu 2 suites. Un classique de la comédie à revoir avec toujours autant de plaisir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s